Office se rebaptise Microsoft 365

Office se rebaptise Microsoft 365

 

Pourquoi faire simple? C’est le crédo de Microsoft qui a décidé de se rebaptise Microsoft 365  de son application Office : elle devient Microsoft 365. C’est l’app mobile Office, son équivalent pour Windows et le site web Office.com qui se voient ainsi rebaptisés.

Les fonctionnalités ne changent pas, Office Microsoft 365 sert toujours de point d’entrée unique vers des versions allégées (et intégrées) de Word, Excel, Powerpoint, Outlook, OneDrive, Teams et OneNote. Si Microsoft 365 ne remplace pas les logiciels au complet, on peut tout de même aller assez loin avec : création et édition de documents, collaboration en temps réel, options de partage…

À terme, Microsoft 365 va bénéficier d’une nouvelle icône, d’une interface rafraîchie et de fonctions supplémentaires. Des sections dédiées aux apps tierces et aux apps internes (pour les clients entreprises) seront ainsi disponibles. L’éditeur promet qu’il n’y aura aucune conséquence sur les comptes existants, ni évidemment sur les fichiers. Les premiers changements interviendront à partir du mois prochain.

Concrétement

Microsoft continuera à proposer aux particuliers et aux entreprises des versions perpétuelles de la suite Office via Office 2021. Et ce pourrait être la dernière version de la suite Office avec licence perpétuelle. C’est ce que suggère la tendance des éditeurs à proposer des logiciels sur abonnement qui laisse entrevoir cette éventualité. Ces dernières années en effet, l’entreprise a particulièrement mis en avant son offre Microsoft 365 accessible sur abonnement pour donner l’accès à la suite bureautique au sein de laquelle on retrouve : Word, Excel, PowerPoint, Outlook ainsi que des serveurs tels qu’Exchange, SharePoint et Skype pour les entreprises.

Licence perpétuelle vs abonnement : à chaque solution ses avantages et ses inconvénients

  • Avec une licence perpétuelle le consommateur effectue un achat d’emblée par contre l’abonnement s’apparente à une location de logiciel.
  • Avec une licence perpétuelle, il est possible d’utiliser les applications aussi longtemps qu’on le souhaite même lorsque ces dernières ne sont plus prises en charge par Microsoft.
  • Microsoft 365 est lié à un utilisateur disposant d’un compte Microsoft. Ce dernier peut gérer la validité des licences et installer les logiciels sur les machines de son choix. Une licence perpétuelle est pour sa part liée à une machine en particulier.
  • Microsoft commercialise Office 2021 en version Famille et Étudiant à 255 euros. À titre de comparaison, la souscription Microsoft 365 Personnel (pour un seul compte Microsoft) est facturée à 72 euros par an et propose Word, Excel, PowerPoint, Outlook mais également Access et Publisher sur PC (ainsi que OneNote disponible gratuitement). À cela s’ajoutent des options premium pour OneDrive et Skype.
Cloud

C’est quoi le Cloud computing ?

Vous ne pouvez pas y échapper, partout on vous parle de Cloud. Jusqu’à présent, la notion était confinée à la presse informatique, mais maintenant le Cloud est devenu grand public.

Depuis quelques temps, on ne parle que de Cloud.

Mais au fait, c’est quoi le Cloud ? Où plutôt, c’est quoi le Cloud computing ?

Avant de commencer, “Cloud” veut dire nuage. Donc, partout où l’on parle de Cloud, vous verrez des illustrations à base de nuages. Vous comprendrez pourquoi plus loin.

Définition

Si vous posez cette question à différentes personnes, vous risquez avoir autant de réponse que d’interlocuteurs. Alors, nous n’allons pas vous donner une nouvelle définition, mais plutôt utiliser celle formulée – et traduite pour vous – par le NIST (National Institute of Standards and Technology) :

“Le Cloud computing est un modèle qui permet un accès omniprésent, pratique et à la demande à un réseau partagé et à un ensemble de ressources informatiques configurables (comme par exemple : des réseaux, des serveurs, du stockage, des applications et des services) qui peuvent être provisionnées et libérées avec un minimum d’administration. »

Un exemple pour mieux comprendre

Comparons l’informatique avec la vidéo, avant pour regarder un film, il vous fallait :

  • Le DVD du film, (ou la cassette VHS pour les plus expérimentés d’entre vous)
  • Le lecteur DVD
  • Un téléviseur

Maintenant, avec la VOD (Video on demand), il suffit d’avoir :

  • Un téléviseur connecté à Internet.
  • On peut comparer le Cloud à la VOD (Video on demand).

Si vous louez un film à la demande avec votre téléviseur connecté à l’internet :

  • Plus besoin d’avoir chez vous un lecteur DVD ou blue-ray, c’est qui est important : c’est de pouvoir visionner le film.

En fait, nous allons utiliser un service qui remplace le matériel : ce service s’appelle la VOD.

Pour votre information, les films disponibles pour la VOD sont stockés sur des serveurs qui sont dans le Cloud.

Faisons maintenant la même comparaison avec le Cloud computing, et vous verrez que le Cloud : c’est des services.

Sans Cloud

Avant pour stocker et regarder vos photos numériques, il fallait :

  • Un ordinateur
  • Un disque dur suffisamment grand

Inconvénients

  • Si votre ordinateur tombe en panne : vous ne pouvez plus les voir
  • Si votre disque dur tombe en panne : vous perdez vos photos
  • Votre disque dur doit avoir une capacité suffisante pour tout stocker, car si vous n’avez plus de place, il faudra acheter un nouveau disque dur ou un nouvel ordinateur
  • Vous ne pouvez regarder vos photos QUE sur votre ordinateur (sauf si vous avez partagé les dossiers contenant les photos).

Avec le Cloud

Nous allons utiliser un service de stockage.

Un périphérique connecté à Internet. (tablette, ordinateur, téléviseur, smartphone, …) suffit pour regarder vos photos.

Avantages

  • Les photos ne sont pas stockées chez vous, elles sont sur des ordinateurs qui sont sécurisés et sauvegardés : vous ne pouvez pas les perdre
  • Vous louez l’espace disque nécessaire. Quand vous n’en avez plus, vous louez plus grand
  • Vous ne risquez pas de perdre vos photos à cause d’un problème matériel (panne disque dur), c’est l’hébergeur qui gère le matériel
  • Vous y avez accès de n’importe où et avec n’importe quel périphérique

Exemple de services en ligne

Pour les particuliers, le Cloud se résume à des services en ligne parmi eux un des plus utilisés est le stockage de documents (permettant également le partage) comme par exemple : Hubic, DropBox, Google Drive, …

… mais vous pouvez trouver aussi des logiciels de création de documents, de traitement d’images, de gestion de dessins et bien d’autres…

« J’utilise Dropbox, je n’ai pas besoin de sauvegarder mes données ! » vrai ou faux ?

Réponse : vrai et faux, explications.

Prenons en exemple le Cloud Microsoft, Cloud bien rependu.

Microsoft s’occupe de beaucoup de choses et fournit un formidable service à ses clients. Mais la priorité de Microsoft est avant tout d’administrer votre infrastructure Office 365 et d’en garantir le fonctionnement à vos utilisateurs. Microsoft VOUS confie la responsabilité de vos données.

Croire que Microsoft sauvegarde entièrement vos données Office 365 est une erreur très courante. Elle peut avoir des répercussions désastreuses si personne n’endosse cette responsabilité.

Que disent – souvent – les conditions générales de fournisseurs Cloud :

Exemple avec les conditions générales de Microsoft:

Utilisation des services et du support : « Nous vous conseillons d’avoir un programme de sauvegardes régulières»

Disponibilité de services : « Nous mettons tout en œuvre pour que les Services restent disponibles. Toutefois, tous les services en ligne souffrent de perturbations et de pannes occasionnelles. En cas de panne ou d’interruption du Service, vous pouvez temporairement ne pas être en mesure de récupérer « votre contenu ». Nous vous recommandons de sauvegarder régulièrement votre Contenu et vos données que vous stockez sur les Services ou que vous stockez en utilisant des Applications et Services Tiers.»

Garanties : « À L’EXCEPTION DES CAS OÙ NOUS AVONS DISSIMULÉ DES DÉFAUTS DE MAUVAISE FOI OU LORSQUE LES DÉFAUTS RENDENT IMPOSSIBLE L’UTILISATION DES SERVICES, ET EXCEPTÉ POUR LES PRODUITS SKYPE PAYANTS, NOUS FOURNISSONS LES SERVICES « EN L’ÉTAT », « AVEC TOUTES LEURS IMPERFECTIONS » ET « TELS QUE DISPONIBLES ». NOUS NE GARANTISSONS PAS L’EXACTITUDE NI L’OPPORTUNITÉ DES SERVICES. »

Alors, que faire ?

5 raisons pour lesquelles la sauvegarde, de votre Cloud est essentielle :

  • Suppression accidentelle d’éléments
  • Stratégie de rétention des données
  • Menaces de sécurité internes à l’organisation
  • Menaces de sécurité externes
  • Exigences légales et de conformité de la profession ou du pays

Références: divers sites Internet traitant de la technologie IT